1ère Rencontre du réseau des établissements

 

Des chefs d'établissements, des directeurs de CFA et des représentants des universités Nice Sophia Antipolis et Toulon se sont réunis jeudi 3 décembre 2015 au lycée hôtelier Paul Augier de Nice lors d'un atelier du campus des métiers et des qualifications Tourisme Hôtellerie Restauration. Cette séance de travail, en présence du recteur Emmanuel Ethis, avait notamment pour objectif de renforcer le réseau d'établissements de formation initiale et continue de l'académie dans cette filière emblématique de la région.

Jeudi 3 décembre 2015, le président du campus des métiers et des qualifications Tourisme Hôtellerie Restauration (THR), Alain Marie, a invité, sous le haut patronage du recteur Emmanuel Ethis, les chefs d'établissements, les directeurs des centres de formation d'apprentis (CFA) et les représentants des universités Nice Sophia Antipolis et Toulon au lycée hôtelier Paul Augier de Nice.

Cette séance de travail a permis de rappeler que ce campus THR, labellisé campus des métiers et des qualifications fin 2013, repose sur un large réseau de partenaires. Aux membres fondateurs que sont l'académie de Nice, le conseil régional Paca, les 2 universités, l'Union des métiers et des industries hôtelières (UMIH) et le comité régional du tourisme (CRT) viennent s'adjoindre tous les opérateurs de formation et les partenaires institutionnels.

Soutenir et faciliter l'insertion professionnelle des jeunes du territoire

Le campus Tourisme Hôtellerie Restauration propose d'apporter une aide concrète en matière d'information sur les métiers, de parcours de formation, de partenariat avec le monde professionnel, de développement de l'offre de formation dans cette filière particulièrement porteuse d'emplois sur le territoire.

Le campus des métiers et des qualifications THR avait organisé en novembre 2014 le premier Forum des métiers du Tourisme, l'occasion pour l'ensemble des partenaires d'explorer de nouvelles pistes pour ce secteur, qu'il s'agisse des nouveaux métiers, de la place du numérique ou encore du développement touristique dans le haut pays. Depuis, des commissions techniques ad-hoc ont été constituées afin de traduire ces pistes en formations pour les jeunes.

Le recteur Emmanuel Ethis a souligné que ce campus des métiers et des qualifications devait être un moyen de répondre à la nécessité de mieux identifier cette filière emblématique de la région en France comme à l'étranger.